tableau

Expo Impressionnisme et la Mode

Au musée d'Orsay, se déroulait une magnifique exposition (elle vient de finir) : l'Impressionnisme et la Mode. Dans une scénographie très soignée, des vitrines de robes d'époque répondent à des tableaux de grands maîtres impressionnistes tels Renoir, Monet, Manet, Degas. Des photos de femmes et d'hommes immortalisés par les photographes dans leurs habits élégants prouvent l'évolution de la mode du XIXème siècle. Ces clichés répondent aux vitrines avec les éventails, les chaussures étroites à talons discrets, les dessins dans les journaux, les publicités.

Dans une salle, il y a même de l'herbe synthétique qui crisse sous les chaussures des visiteurs. Dans une autre, des miroirs en face des oeuvres permettent de regarder les toiles avec un autre point de vue, des chaises réservées à Odilon Redon et à ses pairs sont alignées pour accueillir les visiteurs fourbus car il y a un monde incroyable et on piétine un peu mais quand on aime, on patiente. Quelques embouteillages, quelque difficulté à voir les toiles, quelques ronchons criant au scandale car les gens ne regardent pas les toiles en silence, n'entâchent pas le sentiment qui émane de cette exposition. Les murs sont monochromes, la mise en scène bien étudiée, les tableaux montrent la virtuosité des peintres à retranscrire les impressions des tissus sur des corps graciles à la peau verdâtre ou chaleureuse. Les robes dévoilent leur légèreté et leur beauté surannée quoique certains défilés d'aujourd'hui s'inspirent certainement de cette mode faite de volants, de corsets et de froufrous.

Belle expérience donc. Très beau musée, ancienne gare, nouveaux espaces plus épurés pour mieux contempler les oeuvres.

Une exposition sur Baltard montrait au cinquième étage la virtuosité d'un peintre-architecte, façonneur d'acier et créateur des nouvelles Halles. Pas étonnant qu'un pavillon porte son nom. Un génie !

Un musée haut en couleurs, un espace labyrinthique, une expérience visuelle agréable et une fréquentation augmentée depuis la rénovation. Un bonheur pour les yeux, un délice pour le palais dans le café Campana à la décoration magnifique, un ravissement pour l'esprit qui résonne de mille formes et mille couleurs grâce aux yeux, qui étudie le bois, la pierre, le bronze, la matière picturale, épaisse ou transparente.

Plaisir total à travers les expositions permanentes aussi. Le XIXème siècle artistique s'offre à nos mirettes. Profitons...