enfants

Enfance en danger

Un enfant, c'est un présent, un cadeau inestimable. C'est une chance, une promesse de moments précieux, une richesse pour des parents heureux, une façon de laisser une trace sur cette Terre, un acte d'égoïsme, une présence, une victoire, une mémoire, un héritage des ancêtres séculaires, un lien entre deux personnes. 

Un enfant, c'est un petit monde qui entre dans la ronde et qui devient le centre de votre monde. Un enfant, c'est la vitalité, la puissance de la biologie, l'appel viscéral de la nature, le plus beau bijou jamais créé, un écrin de peurs juvéniles, de joies indélébiles, de rires, de cris, de fureur et de chaleur. 

Un enfant, c'est l'avenir. Un enfant a des droits, des choix, des devoirs, des espoirs, des rêves qui meurent sur la grève. 

Un enfant a le droit d'aller à l'école, qu'il soit garçon ou fille. Il a le droit d'être écouté, rassuré, aimé, choyé, protégé. Il a le droit de dire quand il est victime, de parler des camarades qui lui font du mal, de l'adulte qui le tourmente, de ses peurs viscérales, du regard qu'on porte sur lui, du poids de la société, du dictat de la minceur, de la culpabilité qu'on lui fait ressentir, de tout ce qui le préoccupe.

Il a le droit de refuser de se marier alors qu'il n'est pas entré dans l'âge adulte. Nul être humain n'est promis à personne avant ou après sa naissance. Au 21 ème siècle, il a le droit d'aimer qui il veut, peu importe son sexe, sa religion ou ses opinions politiques. Il a le droit de refuser de tirer à la carabine, de devenir un soldat, un esclave, un objet, une marchandise. 

Il a un libre arbitre comme tout être humain sur Terre. Il a le droit de donner son opinion. Il a le droit de vivre en paix, de vivre en toute innoncence.

Un enfant devrait vivre sans prendre une pioche pour descendre dans une mine, sans être marié de force, sans être forcé de se prostituer, sans snifer de la drogue, sans dealer, sans manger des galettes d'argile, sans porter de lourdes charges comme une bête de somme, sans être enlevé par des terroristes, sans être agressé par un prof, un prêtre, un éducateur, un docteur, un ami, un oncle, sans devenir une machine à tuer, sans être montré du doigt parce qu'il est handicapé, parce qu'il aime différemment, parce qu'il pense différemment ou s'habille différemment.

Un garçon, une fille, un ado, une ado, un bébé, un gamin, une gosse, un garnement, une mioche = un présent plus puissant qu'un diamant.

Florent

×